Le sapin genevois est un sapin de Noël cultivé à Puplinge à une altitude de 430 mètres. Il est acclimaté en raison da sa culture en serre dès l’âge d’un an, juste après la fin de la période de germination. La température élevée des serres tant en été qu’en hiver permet au sapin de se préparer à vivre pendant le mois de décembre  à l’intérieur des maisons et appartements chauffés.

Après trois ans, le sapin est déterré pour être planté à l’extérieur des serres.

Lorsque le sapin atteint 4/5 ans d’âge, il peut être déterré à nouveau et mis en vente en pot avec ses racines.

Après les fêtes, si l’acheteur  ne souhaite pas conserver son sapin en pot ni le planter dans son jardin, le sapin sera récupéré par la pépinière et replanté à Puplinge pour être déterré l’année suivante à Noël.

Les contraintes concernant la culture

La culture à Genève de sapins récupérables exige bien évidemment l’emploi d’un procédé spécifique bien connu des pépiniéristes du sud de la France à savoir la culture en panier de 20 ou 25cm de diamètre. 

(voir photo ci-après du panier employé dans la pépinière de Puplinge)


Il s’agit d’un moyen de culture qui permet de déterrer l’arbre avec ses racines de manière à pouvoir le replanter en pépinière après les fêtes.





 



Un sapin déterré le 28 novembre  2006 après avoir été replanté le 5 janvier 2006

 

 

 


Cependant le sapin genevois récupérable n’aurait pas pu voir le jour si le concepteur de cette espèce n’avait pas conçu également une machine dite « arracheuse de sapins » dont le rôle consiste à déterrer mécaniquement les sapins au lieu de les arracher manuellement.


Cette machine est conçue par Niel et Gilles Hadi pour arracher les sapins de culture. Elle est brevetée sous le N°821/06-5       


L’arrachage manuel est très coûteux en raison du coût de la main d’œuvre, ce qui explique que  les pépiniéristes préfèrent toujours couper le sapin à la tronçonneuse quitte à le voir jeter à la poubelle après les fêtes.

 Le sapin déterré avec ses racines qui dépassent le panier

!